La Story - En attendant l’été - Eric Dubois, Château La Franchaie - vins bio

Mercredi 1 er juillet, 9 heures pétantes, il fait gris, limite froid ce matin à Nantes. Où es-tu, cher été ? Nous montons à 5 dans la petite Fiat de location et prenons la direction de l’Anjou ! Dans la voiture, l’ambiance est bonne, et ce malgré la grisaille. A l’arrière, nous sommes serrés mais que ne ferions-nous pas pour aller voir Éric Dubois (vigneron de vins bio) à la Possonnière (49) !
Après plus d’une dizaine d’années en tant que chef de file du Clos Cristal, dans le Saumurois, Éric a rejoint Loïc Mahé en 2017 au Château la Franchaie juste à côté du célèbre Savennières. Ils y louent les vignes et le chai, avec toujours dans l’esprit de faire des vins sains et précis. Ici les vignes sont bio depuis 2011 (travail de conversion effectué par Loïc, qui a depuis quitté la Franchaie pour s’installer ailleurs).
 vins bio rouges et blancs - agriculture résonée

Beauté, calme et sérénité

Au bout d’1h30, de route nous arrivons enfin. Nous nous extrayons tant bien que mal du véhicule italien. Nous sommes accueillis par Éric et son chien, un molosse d’un an qui pèse déjà aussi lourd que certains d’entre nous…
Tout de suite, nous sommes à l’aise. Éric est ce genre de personne, vous savez… ceux qui font du bien à l’âme. L’œil vif, plein d’aplomb et de calme, il prend de nos nouvelles.
On parle de choses simples et ça fait du bien.  Autour de nous il y a les vignes. Trois hectares d’un seul tenant sur le lieu-dit « La Franchaie », avec comme point central le chai. Le tout est légèrement vallonné et entouré de forêts. C’est protégé, c’est beau.
Quant au château (de la Franchaie), il est encore habité et se trouve un peu plus haut du vallon. Après quelques échanges, Éric Dubois nous propose d’aller voir sa deuxième parcelle « Bachelot » de 2,5 hectares située à 2 minutes du chai.
Nous avons juste à traverser la départementale, prendre quelques chemins de traverses et nous y sommes.
 Eric du bois chateau la franchaie - vins bio

Loire en vue

Là, le paysage est différent. On voit la Loire, et puis nous sommes sur un léger coteau avec en contrebas la voie de chemin de fer. Parlons-en d’ailleurs de celle-ci ! « Le sol a été légèrement modifié sur cette parcelle » nous dit Éric. Effectivement, il y a de la caillasse partout, et ce n’est pas du schiste ! En effet ces pierres quasi volcaniques viennent de la voie de chemin de fer. Un des anciens propriétaires a recyclé les pierres usées qui servaient au ballast il y a longtemps. Il a recouvert sa parcelle ce qui a modifié le terroir de cette dernière.  Etonnant !
« Cela conserve la chaleur de la journée durant la nuit, ce qui permet d’atteindre des maturités optimales notamment pour les cabernets (franc et sauvignon) » nous dit Éric.
Il nous confie ensuite que cela lui rappelle un peu le concept des murs du Clos Crystal…
Après cet aparté fluvial nous retournons au chai pour nous désaltérer.
 
Eric du bois - vins bio - ancien vigneron du clos cristal

Comme un Posson dans la Loire - vins bio

Nous nous mettons alors dehors autour d’un tonneau et Éric Dubois commence à faire « péter les quilles » de vin nature. Nous commençons par les deux cuvées de blanc en chenin. Issues des mêmes jus mais avec des élevages différents. Le premier est un élevage en porcelaine (faible porosité), la cuvée « Séraphine », on est sur les agrumes, les fleurs avec une belle longueur en bouche (grosse énergie !). Vient ensuite la cuvée « Lapin Blanc 2018 », un chenin maitrisé sur un élevage plus classique en barrique. Suave et tonique, du chenin quoi !
Entre deux verres de vin nature, nous discutons du goût prononcé pour la peinture chez les Dubois avec sa femme Alex qui vient de nous rejoindre. Les tableaux exposés dans le chai et les étiquettes des bouteilles, c’est elle ! Vraiment une bonne ambiance ici…
Puis c’est au tour des rouges, le dada d’Éric. Entre les cuvées « Posson rouge » et « Cab haut », les deux en 2018, notre cœur balance. Quelle maîtrise des cabernets !!! C’est un pur plaisir !  Nous continuons à discuter de tout et de rien un verre à la main. Ici pas besoin de se prendre la tête, tout est fluide, naturel.
 
Que ce soit clair, tout est bon au Château la Franchaie ! Grande maîtrise sur les rouges, et belle expression du chenin sur les blancs ! On aime !
On resterait bien d’ailleurs mais nous avons tous des impératifs malheureusement.
Nous quittons Éric qui nous propose pour la prochaine fois de venir participer à  une journée de vendanges. Vendanges  qui s’annoncent précoces cette année. C’est noté !
« Salut l’ami ! Et merci pour cette belle visite. »
voir les vins bio du domaine Château la franchaie
Eric du bois - vignerons de vins bio
 
 
 
 
 
 
 

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives