Maison Pierre Overnoy - Emmanuel Houillon

Monstre sacré pour certains, exemple à suivre pour d’autres, sage parmi les sages pour tous, il est vrai que le jurassien Pierre Overnoy représente encore aujourd’hui la ténacité, la rigueur et la part d’humain pour toute une génération..
> Lire la suite
P. Overnoy et E. Houillon
Jura
Pupillin
37% Ploussard, 33% Chardonnay et 30% Savagin
6 ha
21.000
vin bio : AB ECOCERT
On vous parle de ce domaine

Monstre sacré pour certains, exemple à suivre pour d’autres, sage parmi les sages pour tous, il est vrai que le jurassien Pierre Overnoy représente encore aujourd’hui la ténacité, la rigueur et la part d’humain pour toute une génération de vignerons désireux de travailler autrement, en évitant la facilité des méthodes industrielles. Aujourd’hui retiré, le gentil Pierre a laissé sa place à son ancien apprenti, Emmanuel Houillon. Pierre Overnoy démarre en 1968 sur le domaine agricole familial à Pupillin sur 3 hectares de vignes, rencontre Jacques Néauport et Jules Chauvet qui l’initient aux préceptes du vin « sans additif chimique » et vinifie son premier vin sans soufre en 1984. Emmanuel entre au domaine en 1990 et exploite en parallèle quelques ares jusqu’à la fin de son apprentissage en 1997. Il reprend le domaine en 2001 et s’associe avec quelques membres de sa famille en 2005. Aujourd’hui à la tête de moins de 7 hectares, les Houillon perpétuent le travail de Pierre Overnoy de la façon la plus naturelle. Les sols sont travaillés mécaniquement sans désherbant chimique et enrichis d’engrais naturels. La bouillie bordelaise aide en cas de coup dur dans cette région supportant des pluies abondantes. Un espacement réduit des ceps apporte minéralité et concentration.
La fermentation des raisins rouges, égrappés, se fait lentement pour apporter du gras, les cuvaisons durent plus d’un mois et les jus supportent de rares soutirages. Les blancs, dans un même esprit, sont élevés sur lies fines et non ouillés . Exception faite, bien sûr, du vin jaune. Les vinifications en cuve inox se font sans ajout de soufre et les vins sont non filtrés pour garder pureté et typicité et garantir ainsi une meilleure conservation. L’élevage se fait en vieux fûts de chêne ou bien barriques et demi-muids et la mise en bouteille se fait là aussi sans soufre. Sur des sols argilo-calcaires, crayeux, de marnes grises ou bleues, leurs poulsard (2.43 ha), chardonnay (2.2 ha) ou savagnin (2 ha) représentent la quintessence des vins naturels et la preuve d’une qualité gustative et émotionnelle indiscutable. Les Houillon ont choisi, pour nous, de composer avec la nature en acceptant les difficultés et les risques que cela comporte pour la meilleure expression du cépage et du terroir.

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives