Philippe Bornard

Tel un lutin sorti tout droit de ses forêts jurassiennes, Philippe Bornard parcourt les salons de France avec son dynamisme et sa bonne humeur pour faire connaître ses vins naturels, loin des poncifs de la région. A 55 ans, il a déjà..
> Lire la suite
Philippe Bornard
Jura
Pupillin
Trousseau, poulsard, chardonnay, savagnin
11,2 ha
50 000
bio (Ecocert)
Résultats 1 - 2 sur 2.
On vous parle de ce domaine

Tel un lutin sorti tout droit de ses forêts jurassiennes, Philippe Bornard parcourt les salons de France avec son dynamisme et sa bonne humeur pour faire connaître ses vins naturels, loin des poncifs de la région. A 55 ans, il a déjà derrière lui plus de 30 ans de pratique puisqu'il collaborait jusqu'en 2005 avec la Fruitière de Pupillin, proche d'Arbois, où il amenait ses vendanges. Sur les conseils de son voisin et ami, le fameux Pierre Overnoy, il s'en détache et aujourd'hui cultive et vinifie 11,2 hectares en pentes douces autour du petit village, plantés de cépages typiques du Jura ainsi qu'une "curiosité", un Melon à Queue Rouge, autre variété de Chardonnay. 

Comme Pierre Overnoy, il ramasse à la main, respecte ses vignes et intervient au minimum en vinification. Les "intrants" sont proscrits et le SO2 est juste utilisé avec maîtrise au moment de la mise en bouteilles. Longues macérations, élevages longs en foudre, jusqu'à 3 ans pour les blancs par exemple, caractérisent des vins fins et délicats, vibrants, aux saveurs précises, destinés aussi à une grande garde et jouant sur une fraicheur exceptionnelle !

Officiellement depuis le 4 décembre 2017, Philippe Bornard est à la retraite.. Officieusement, il aide son fils Tony Bornard qui reprend le domaine et ajoutant d'ailleurs les 2,5ha qu'il avait de son côté depuis 2013.

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives