Vigneron Stéphane Tissot

Le domaine de Bénédicte et Stéphane Tissot est, depuis des années déjà, incontournable en vin du Jura. Chez les Tissot, le vin est une affaire de famille. Maurice Tissot, père d'André Tissot et grand-père de Stéphane, possédait 3 ha de..
> Lire la suite
Stéphane Tissot
Jura
Montigny les Arsures
Cépages rouges : Pinot noir (44%), Poulsard (ploussard) (24%), Trousseau (32%) Cépages blancs : Chardonnay (68%), Savagnin (32%)
50 ha (Rouge : 21.65, Blanc : 28.35)
140 000
Bio et Biodynamie
Résultats 1 - 7 sur 7.
On vous parle de ce domaine
Le domaine de Bénédicte et Stéphane Tissot est, depuis des années déjà, incontournable en vin du Jura. Chez les Tissot, le vin est une affaire de famille. Maurice Tissot, père d'André Tissot et grand-père de Stéphane, possédait 3 ha de vignes (vinifiés en coopérative) et 25 ha de terres agricoles. Il décide en 1956 de planter des vignes pour chacun de ses quatre fils : Jacques, Jean-louis, Daniel et André. Ce dernier hérite de 38 ares, qui deviendront le domaine André et Mireille Tissot, aujourd'hui conduit par leur fils Stéphane. 

Stéphane Tissot est un esprit rebelle qui s'approprie les traditions tout en les sublimant. Après ses études de Viticulture/Oenologie, il rejoint sont père au domaine familial en 1989 (il a 19 ans !). Premier millésime en 1990. Il prend petit à petit la direction du domaine et adopte la culture biologique en 1999, puis passe à la biodynamie (certificaition DEMETER) en 2004. Pas par militantisme, mais en quête de toujours plus de qualité. Pour lui, l'industrialisation, c'est la mort du vin. C'est son uniformisation. Alors que le vin naturel offre des surprises à chaque bouteille, à chaque gorgée. Toutes les cuvées ne sont pas sans sulfite ajoutés (par exemple 60% des cuvées en rouge le sont et les autres avec peu à la mise).

Les Tissot possèdent aujourd'hui 50 hectares plantés des cépages classiques du Jura : savagnin, poulsard, trousseau, pinot noir, chardonnay. Ils produisent des immenses vins dans toutes les appellations de la région : Château-Chalon, Côtes du Jura, vin d'Arbois, ou encore Arbois vin jaune. En ce qui concerne ce dernier, Stéphane Tissot crée en 2003 des cuvées parcellaires, une petite révolution pour ce vin typique jurassien. La Production de Crémants du Jura est aussi très importante, cela représente environ 25% des mises en bouteilles (soit environ 35 000 bouteilles selon les millésimes). Par ailleurs, il est à noter que la surface et le volume de vins lui permettent de faire de nombreux essais. Toujours en quête de faire mieux ou différemment. Ainsi il se pose de nombreuses questions sur ses vins jaunes et plus particulièrement sur leur élevage en cave chaude ou cave froide ou un mixte des deux…

En novembre 2016, un nouveau membre a rejoint le clan Tissot : Bracadabra, le propre cheval comtois du domaine. Depuis la plantation des vignes de la Tour de Curon en 2002, ils avaient labouré avec le cheval cette parcelle via différents prestataires de service. Le projet d'être autonome pour le labour au cheval est ancien mais la mise en place a demandé un peu de temps et d'organisation. Toute l'équipe du domaine est allée en formation « traction animale ». L'objectif étant de labourer avec Bracadabra 4 hectares de vignes dont le Clos de la Tour de Curon.

Le domaine Tissot peut compter sur des terroirs superbes, comme les Bruyères, La Mailloche, Curon ou encore En Barberon. Aujourd'hui, le domaine André et Mireille Tissot dirigé par Stéphane et Bénédicte Tissot propose une vaste gamme d’environ 35 cuvées. De quoi satisfaire de nombreux clients pointus, curieux. La réputation de ce domaine est internationale et obtenir quelques bouteilles un exploit :-) !

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives