Domaine Villemade

Les vins d'Hervé Villemade ne se donnent pas comme ça, et au-delà d’un super rapport qualité/prix, c’est tout le charme de la découverte de ces cuvées. Des vins de soif mais aussi de garde : un très bel exemple de vins « nature » ! Le..
> Lire la suite
Hervé Villemade
Vallée de la Loire
Cellettes
Chardonnay, Sauvignon, Gamay, Pinot Noir
25 ha
65.000
AB - vin bio Ecocert
Résultats 1 - 9 sur 9.
On vous parle de ce domaine

Les vins d'Hervé Villemade ne se donnent pas comme ça, et au-delà d’un super rapport qualité/prix, c’est tout le charme de la découverte de ces cuvées. Des vins de soif mais aussi de garde : un très bel exemple de vins « nature » ! Le domaine se trouve à Cellettes, à quelques kilomètres au sud de Blois. Issu de l’enseignement des lycées viticoles d’Amboise et de Mâcon, Hervé  perpétue dans un premier temps les traditions viticoles des vignerons de la région. Mais après avoir goûté les vins du maître du « sans soufre » dans le Beaujolais, Marcel Lapierre, ainsi que ceux de son voisin en Loire, Thierry Puzelat, il décide de diriger son travail vers l’agriculture biologique. Certifié depuis 2001, il fait auparavant quelques essais sur 3 des 13 hectares familiaux pour arriver à des rendements d’environ 40 hl/ha (au lieu des 55 de son père) avec des vinifications douces, faibles en soufre, à partir de raisins sains et gorgés de fruit. 

Le vignoble se distingue en 2 ensembles sans mitoyenneté, isolés donc par des vignerons traditionnels peu scrupuleux qui pourraient gâcher le travail d'Hervé. 7.5 hectares correspondent au lieu-dit La Bodice où poussent chardonnay et sauvignon sur des sables argilo-silicieux : c’est leur Cheverny blanc ! Sur 4.5 hectares, les argiles rouges des Ardilles sont propices au pinot noir et au gamay qui composent à proportion égale leur Cheverny rouge. Aujourd'hui le domaine s'est agrandi de 12 hectares supplémentaires. Les vendanges se font en cagette et les grappes entières sont vinifiées avec un minimum de soufre dans différents contenants (cuve fibre, fûts et demi-muid) selon les vins. Les fermentations à basse température assurent un lent processus vers le qualitatif. Enfin un élevage jusqu’à 24 mois finit les vins qui nécessitent parfois un peu de temps après la mise en bouteille pour se mettre en place. 


Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives