Domaine Les Bruyères

Le vignoble des Bruyères, dirigé par David Reynaud et sa mère, atteint 20 hectares, essentiellement en AOC Crozes Hermitage, et affiche un rendement de 35 hectolitres, sur un sol en terrasse argilo-calcaire, sol drainant à galets..
> Lire la suite
David Reynaud
Vallée du Rhône
Beaumont-Monteux
Syrah
20 ha
AB : ECOCERT et Biodynamie par Biodyvin
On vous parle de ce domaine

Le vignoble des Bruyères, dirigé par David Reynaud et sa mère, atteint 20 hectares, essentiellement en AOC Crozes Hermitage, et affiche un rendement de 35 hectolitres, sur un sol en terrasse argilo-calcaire, sol drainant à galets détritique. Certifiée par Ecocert, la culture y est menée à la main tant pour l’ébourgeonnage, le relevage, la vendange en vert et l’élimination des entre-cœurs, que pour les vendanges en automne dont les raisins sont triés sur coupe et sur table en réception. Les Reynaud proposent plusieurs versions de leur « Crozes-Hermitage » rouge et blanc, mais également des vins de pays des collines rhodaniennes en Blancs Viognier, Rosés, Rouges Syrah et Merlot. Convaincus de la qualité du travail, et adhérant à la même philosophie, Max et Maryline Mathais, amis et voisins amènent à la vinification, depuis les vendanges 2009, leurs raisins issus de près de 8 ha de Crozes-Hermitage, conduits en culture biologique. L’histoire du Domaine Les Bruyères se confond avec celle de la famille Serret puis de la famille Reynaud ; une histoire marquée par le souvenir de deux arrières-grands-pères. L’un a construit les bases de la propriété plantant quelques vignes, l’autre déplaçait de ferme en ferme son pressoir à roulettes. Vint ensuite après la guerre, Georges Reynaud, le grand-père, précurseur de la plantation du kiwi en Vallée du Rhône. 

Il développa considérablement par ailleurs la culture de la vigne, jusqu’à 7 ha, livrant ses vendanges en cave coopérative à Tain-l’Hermitage, passionné par l’image à donner au « Crozes-Hermitage ». En 1988, afin de pérenniser un bel outil de travail, le domaine est repris par la belle-fille, Marceline Reynaud. Sous sa conduite, les vignes sont restructurées et palissées afin de mécaniser le vignoble. Elle apporte sa contribution à l’agrandissement du vignoble, jusqu’à 12ha, que complètent des plantations en abricotiers. En 2000, son fils David, la rejoint sur l’exploitation. Muni d’un BTA en viti-oenologie, il décide d’écrire une nouvelle page de l’histoire du domaine en optant pour la culture biologique. Il achète quelques parcelles, replante et peu à peu convertit l’exploitation en biodynamie. David Reynaud réalise son grand projet en 2003 : la vinification et la commercialisation de sa propre récolte dans un complexe flambant neuf qui utilise la gravité dans le respect d’un travail exigeant. C’est la naissance du « Domaine Les Bruyères ». 


Newsletter
Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives