Vigneron Thierry Puzelat

Dans les années 60, le vignoble de Touraine est renouvelé et quand Thierry et son frère Jean-Marie reprennent le domaine en 1994, les vignes sont indemnes et le rachat de terres et arpents de forêts aux alentours perpétue la tradition..
> Lire la suite
Thierry Puzelat
Vallée de la Loire
Les Montils
Cabernet Franc et Sauvignon, Gamay, Pinot Noir, Pineau d'Aunis, Côt, Chenin, Sauvignon,Chardonnay, Menu Pineau, Romorantin, Pinot Gris
16 ha
AB : vin bio par Qualité France
Résultats 1 - 5 sur 5.
On vous parle de ce domaine

Dans les années 60, le vignoble de Touraine est renouvelé et quand Thierry et son frère Jean-Marie reprennent le domaine en 1994, les vignes sont indemnes et le rachat de terres et arpents de forêts aux alentours perpétue la tradition familiale de préservation de l’écosystème.Elèves des Marcel Lapierre et autres adeptes de l’agro-culture, ils vont se lancer dans l’élaboration de vins naturels sans artifices liés à l’identité de leur terroir.Des 16 hectares du Clos du Tue Bœuf (10 sur l’AOC Cheverny et 6 sur l’AOC Touraine), ils vont en faire l’étendard de la nouvelle viticulture de la région. Thierry monte ensuite une affaire de « négoce » en solo avec des raisins soigneusement sélectionnés de vignerons-voisins (8 hectares en tout), tout aussi rigoureux dans leurs méthodes de viticulture. --- Le tout dans un but de travailler d’autres cépages que ceux du Clos du Tue Bœuf comme le Pineau d’Aunis, Côt, mais aussi Chenin et Sauvignon d’autres terroirs (Vouvray, Pouilly Fumé). Ce boulimique du travail ne se contente pas de sa région natale et commercialise aussi des vins naturels étrangers. Ce kamikaze du « nature » est une institution à lui tout seul et si les vins n’obtiennent pas leur appellation d’origine, les Vins de France feront bien l’affaire des amateurs ! En tout, une vingtaine de cuvées proposées...Les vignes donnent des rendements faibles (35 hl/ha de moyenne) et ne supportent aucun engrais chimique. Les vendanges sont transportées au chai en camions réfrigérés si nécessaire. Levures indigènes, contrôle des températures, pas de chaptalisation et aucun soutirage pour des fermentations qui se font en fûts tronconiques avec CO2 et grappes entières pour les rouges et en barriques sur leurs lies pour les blancs qui ne subissent aucun débourbage. La plupart des vins sont élevés en tonneau sans filtration . Au final, des vins qui ne laissent pas indifférents!

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives