Notre sélection de Vins naturels
> Voir tous les produits
rencontrez nos Vignerons

Les petites caves

TOUT SAVOIR SUR NOTRE PASSION DES VINS NATURELS

Vins naturels ou vins bios ?

Élaboré à partir de raisins issus de l'agriculture biologique, le vin naturel vise à retrouver l'expression d'un terroir, loin des pratiques formatées et conventionnelles. En rejetant l'utilisation de produits chimiques, le vigneron « naturel », sensible au respect de son environnement, élabore un vin vivant et libre. Vins naturels, vins nature, vins bios...quel que soit le nom, les grands principes sont là : la volonté pour l’ensemble des vignerons sélectionnés de proposer des vins dans un esprit biologique voire en biodynamie. Des raisins souvent récoltés à la main, des cuvées sans ou avec peu de sulfite ajouté, des vins travaillés avec un maximum de levures indigènes,... Respect de l’authentique, de la nature, comme celui de votre santé !

A la vigne

Ces vignerons respectent les sols, la nature des sous-sols, les vignes, le raisin et, au final, l'amateur de vin. Ils suivent un cahier des charges précis pour faire certifier leur vin par des organismes privés liés au label de l'Agriculture Biologique (AB, Ecocert) et/ou en Biodynamie (Demeter, Biodyvin). Il est alors confirmé que les méthodes de travail du vigneron se basent sur le respect du vivant, sans chimie ni produits de synthèse. 
En choisissant cette voie éthique et responsable, le vigneron travaille son terroir en labourant avec précaution. Il se soucie des sous-sols dans lesquels les racines de la plante puisent, et protège donc l'écosystème. L’accent est mis sur les raisins, en privilégiant la qualité plutôt que la quantité. Dans la lignée de l'agriculture biologique, certains pratiquent la viticulture biodynamique. Celle-ci renforce fortement le lien entre le vigneron et son vignoble, en suivant notamment un calendrier lunaire pour travailler la vigne, et préconise des préparations homéopathiques visant à nourrir sainement les sols.

La vinification en cave

Les vendanges manuelles sont préférées aux mécaniques. Seules les levures indigènes sont autorisées pour démarrer la fermentation et l’usage de soufre est minime (30mg/l pour les rouges, 40mg/l pour les blancs tolérés) voire nul (mention « Vin sans sulfites ajoutés »).
Les manipulations sont douces et lentes afin de ne pas modifier ni maquiller l’âme du vin : peu ou pas de soutirages, élevages sur lies, filtrations faibles, etc. En résumé, on peut donc dire que le vigneron bio ou naturel accompagne le vin pour garantir le reflet naturel du jus.

Des domaines et vignerons reconnus

Réputés pour leur sérieux et la qualité de leurs vins, de nombreux vignerons commencent à être reconnus en dehors de la sphère des vins naturels : Marcel Richaud à Cairanne dans les Côtes du Rhône, le Domaine Marcel Lapierre dans le Beaujolais, Philippe Pacalet vinificateur de grands raisins en Bourgogne, Richard Leroy le héros de la BD Les Ignorants en Anjou, Pierre Overnoy et Emmanuel Houillon dans le Jura, la famille Arena à Patrimonio en Corse, Pierre et Catherine Breton en Touraine, Yvon Métras et son fils Jules dans l'appellation Fleurie, les champagnes Selosse réputés mondialement, Patrick Meyer en Alsace, l'Anglore d'Eric Pfifferling dans le Rhône, Jean-Philippe Padié dans le Roussillon et toute la jeune génération de vignerons comme Pierre Cotton, Jérémie Illouz, Charles Soulier, Maxime Magnon, Olivier Cohen, Rémi Sédès, Rémi Dufaitre, Maya Sallée et Nicolas Fernandez, etc...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives