Domaine No Control

Vincent Marie, vigneron auvergnat au physique de rugbyman, est allé au bout des choses. Il s’est laissé guider par sa passion : le vin naturel. Le respect du vivant, du végétal, de la terre et de la santé étant parmi ses priorités...
> Lire la suite
Vincent Marie
Vallée de la Loire
Volvic
Pinot noir, gamay, syrah, chardonnay
5 ha
en conversion
On vous parle de ce domaine

Vincent Marie, vigneron auvergnat au physique de rugbyman, est allé au bout des choses. Il s’est laissé guider par sa passion : le vin naturel. Le respect du vivant, du végétal, de la terre et de la santé étant parmi ses priorités. Vincent nous a conquis par ses vins auvergnats au jus francs, généreux et frais. Adepte de la dégustation dans un premier temps, il passe ensuite le costume d’organisateur de salons, en mettant le vin naturel à l’honneur, avec son énergie désormais légendaire. Là naît son envie de faire du vin, comme une façon de boucler la boucle. BTS viti-oeno en poche, il quitte sa Normandie et part faire ses armes chez Patrick Meyer et chez Bruno Schueller, en Alsace. Pas si mal pour une formation ! Des passages qui lui permettront d’appréhender les principes fondamentaux de la biodynamie mais aussi de s’exercer aux pratiques viticoles et de se poser les questions qu’elles imposent. Fan des vins auvergnats (on devrait dire « des jus » !) de Patrick Bouju, Vincent Marie dégotte 1,5 hectare de vigne dans le secteur de Volvic. Là, la palette impressionnante de terroirs issus de l’activité volcanique, récente et ancienne, le fascine. 

Des vignes qui passeront immédiatement en conversion bio. En 2015, il loue le Domaine de Tournoël et se retrouve à gérer 5 hectares. Il y a là-dedans du gamay, du pinot noir, de la syrah, du chardonnay, du sauvignon, du sylvaner, et du pinot auxerrois. Tout cela nous donne, en fonction des millésimes, entre 5 et 7 cuvées. Pour les sols, il défend une solution qui demande le moins de passage donc moins de tassement. C’est pour cela que la tractation animale joue un rôle essentiel pour Vincent. Vive le cheval, donc ! Le travail est efficace et la complicité avec l’animal lui donne par ailleurs beaucoup de bonheur. De plus, il gère la mise en place d’un enherbement maîtrisé : apport d’éléments minéraux, de matière organique, principe fondamental à la force du végétal et à la structuration du sol. Aucun intrant œnologique n’est ajouté lors de la vinification. Les vins ne sont ni filtrés, ni sulfités avant la mise en bouteille. Une bonne raison d’appeler son domaine « No Control » !


Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes nos offres exclusives